Gourcuff, le successeur de Dugarry ?

Malgré la confiance de Laurent Blanc, Gourcuff a du mal

Malgré la confiance de Laurent Blanc, Gourcuff a du mal

Mardi, lors du match amical contre la Croatie au stade de France, Gourcuff s’est fait hué à son entrée. Etonnant lorsque l’on pense qu’il y a encore un an il était le chouchou du public français. Comment expliquer une telle baisse de popularité ?

Des performances en crise

Depuis le début d’année 2010, Gourcuff est moins à l’aise techniquemnt. Celui que l’on comparaît avant à Zidane ne parvient même plus à être l’égal de lui-même. Après une saison 2009-10 terminée en eau de boudin, il a débarqué à Lyon durant l’été 2010 pour une somme record pour le club Rhodanien. Mais le mal semble encore perdurer. Son jeu n’est pas aussi inspiré qu’à Bordeaux et ses coups de pied arrêtés sont souvent catastrophiques. Contre Rennes les supporters des Gones aussi ont commencé à montré un certain agacement.

Un joueur ordinaire finalement ?

Laurent Blanc et Claude Puel accordent beaucoup de confiance et de crédit à Yohann Gourcuff. Ces détracteurs disent qu’il bénéficie de trop de patience. Mais c’est que Gourcuff a déjà prouvé qu’il fait partie de ces joueurs talentueux, capables de coup d’éclats et dont on espère toujours un réveil lorsqu’ils ne sont pas en forme. Toutefois si Gourcuff veut justifier ce crédit il va falloir qu’il change d’attitude sur le terrain en se montrant plus déterminé et plus rigoureux dans son jeu. Car avoir des défenseurs de poids comme Blanc, Puel Aulas et Pires, c’est bien. Mais la meilleure façon de se défendre reste de démontrer clairement ses qualités afin de ne pas devenir la nouvelle tête de Turc du public français comme le fut Dugarry…

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Free WordPress Templates by Free WordPress Themes | Thanks to WordPress News Themes and
92b01048fd9c9c525a6977d3d589be34vvvvvvvvvvvvvvv