Ce n’est pas encore ça pour l’équipe de France

Bielorussie-France, la joie de Malouda buteur

Bielorussie-France, la joie de Malouda buteur

Biélorussie 1
France 1

Les buts : Abidal c.s.c (20’) pour la Biélorussie ; Malouda 22’ pour l’Equipe de France
Résumé du match Biélorussie France >>

En marinière et shorts bleus, les hommes de Laurent Blanc se sont rendus à Minsk pour prendre leur revanche sur la Biélorussie qui les avaient battus 0-1 au Stade de France. Forts de leurs progrès significatifs sur les derniers matchs ils se sentaient plutôt confiants et les Biélorusses pensaient ne pas reconnaître cette équipe de France.

Tu n’as pas changé !

Bien organisés au milieu de terrain et en défense et pressant très haut notamment en première période, les Biélorusses ont retrouvé la même équipe de France, incapable de trouver une solution face à un bloc bien organisé. Diaby et Diarra ont eu beau faire jouer leurs puissances toujours est-il qu’ils ont péché techniquement et dans leur prises d’initiatives, laissant leurs défenseurs souvent dans l’embarras. Nasri, plus privé de ballon que prévu, s’est senti obligé de descendre les chercher très bas en seconde période. Seul semblant de satisfaction dans ce match, le duo Benzema et Malouda. D’ailleurs ce sont eux qui réalisent l’égalisation à la 22ème minute, 2 minutes après le c.s.c du malheureux Abidal (20’). Ribéry a semblé émoussé et peu inspiré. Loïc Rémy a raté un duel crucial face à Veremko (78’), un but qui aurait fait du bien aux hommes de Laurent Blanc tant leur prestation a été triste.

La Barcelorussie

Les Biélorusses ont pressé haut, ont beaucoup construit en milieu de terrain avec une grande mobilité et une grande disponibilité pour le porteur du ballon. Le tout avec un jeu parfois en une à deux touches de balle. C’était un peu du Barçà dans l’esprit toutes proportions gardées. Cependant il leur a manqué encore beaucoup de qualités techniques et aussi physiques pour imiter les Blaugranas. Et c’est grâce à cette limite physique que les Bleus ont pu remettre le pied sur le ballon. Le latéral droit, Martynovich, a fait bonne impression ainsi que le milieu de terrain Kalachev.

Pas de doute, l’Equipe de France est encore en chantier un an avant l’euro 2012 en Ukraine et en Pologne.

Both comments and pings are currently closed.

3 Responses to “Ce n’est pas encore ça pour l’équipe de France”

  1. Jenin dit :

    Bah, de toute façon, vous n’êtes jamais content. C’est ça la france ???
    Allez les bleus !!!

  2. E. Keith Owens dit :

    ………Oubliez tout ce que vous avez entendu sur les changements que Raymond Domenech pourrait apporter ou a apporte a l equipe de France face aux Pays-Bas. .A moins que vous ne preferiez revenir a ce qui a fait la force de l equipe de France en 2006. Apres avoir inscrit seulement quatre buts dont deux penaltys en sept matchs l equipe de France doit maintenant prendre des risques calcules.

  3. Danny_boy dit :

    +1000 … c’est bien des supporter de merde à tou le temp dire que sa ne va pas. Les Bleu n’on pas été bon, mais on gagner !

Powered by WordPress | Free WordPress Templates by Free WordPress Themes | Thanks to WordPress News Themes and
2f435b3d7ee74aa66265db402b38fc6e,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,