Les USA ne gagne que trop difficilement face à la Guadeloupe

Les USA devront montrer bien plus s'ils veulent gagner la Gold Cup comme en 2007

Les USA devront montrer bien plus s'ils veulent gagner la Gold Cup comme en 2007

Le but : Altidore 9’ pour les USA

Les Américains à la traîne dans le groupe C de la Gold Cup 2011 jouaient gros. Devant le public de Kansas City le sélectionneur, Bob Bradley a sortit la grosse équipe. En face la sélection de Guadeloupe qui a raté son tournoi, venait surtout dans l’optique de sauver l’honneur.

Les Guadeloupéens se sont procurés la première grosse occasion de la partie avec un tir de Viator sur la barre (3’). Toutefois les Américains n’ont pas tardé à montré les crocs et à ouvrir le score par une frappe monumentale d’Altidore des 25 m qui n’a laissé aucune chance à Grandel pourtant excellent sur cette rencontre. En effet il a eu du boulot face aux assauts Américains. S’il bénéficie de la maladresse de Dempsey (24’) il réussi trois parades déterminantes dans le dernier quart d’heure (31’, 41’, 42’). Mais la différence de niveau n’a pas été énorme et les Gwada Boys ont réussi à poser quelques difficultés à une défense des Etats Unis loin d’être sereine contrairement à son portier Howard, impeccable dans sa lecture du jeu et ses prises de balles.

Auvray dans son jardin

Evoluant au Kansas Wizard, le Guadeloupéen Auvray était chez lui et çà c’est vu. Dépositaire du jeu des Gwada Boys, il a été de loin le meilleur joueur de l’équipe. Sa vision et son intelligence de jeu n’a pas été récompensées par le manque de promptitude et de précision de ses partenaires, pourtant dominateurs dans les 10 premières minutes de la seconde période. Mais décidément physiquement les Guadeloupéen avaient quelque chose à envier à leurs adversaires. Car lorsque ces derniers ont encore appuyé sur l’accélérateur les occasions se sont enchainées et la mauvaise soirée de Dempsey a pu continuer. Déjà contrarié par 2 arrêts de Grandel (6’ et 31’) en première période il touche la barre (59’), rate l’immanquable (76’) et une frappe en pivot (92’).

La logique a été respecté dans cette rencontre, mais les Guadeloupéens peuvent avoir des regrets, eux qui n’ont pas su jouer aussi bien que lors des 2 éditions précédentes. Les Américains devront montrer autre chose en défense, pour remporter une 5ème Gold Cup.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Free WordPress Templates by Free WordPress Themes | Thanks to WordPress News Themes and
c97d183e5cbdf2efeed9f905e9d327acxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx