Inter – Roma: Ça n’arrange personne

Inter de Milan, As Roma, un match plutôt ennuyant

Inter de Milan, As Roma, un match plutôt ennuyant

Malgré un bon match Inter Milan – As Roma de Luis Enrique se sépare sur un 0-0 qui n’arrange personne finalement.

Luis Enrique, ancien entraîneur de la réserve du Barçà, a un nouveau projet pour la Roma. Faire des Galliorosso le Barçà de l’Italie. Après quelques semaines agitées, émaillées par des tensions avec Totti et un début de saison raté, il comptait profiter de ce gros choc de Serie A pour enfin montrer à ces détracteurs les vertus de sa philosophie de jeu.

Une domination romaine… stérile

Les Romains ont eu la possession de balle en leur faveur çà ne fait aucun doute. Jouant et pressant très haut ils ont mis a mal le milieu de terrain Intériste pendant une bonne partie de la première mi-temps obligeant Forlan a décroché très bas. Côté Intériste il fallait réagir, car après une première journée et un 4-3 encaissé à Palerme et une déconvenue surprise face à Trabzonspor mercredi en LDC, la crise pointe le bout de son nez. Sneijder sonne la révolte et Forlan loupe le cadre de peu (19’). La domination romaine a un point faible et il s’appelle Pjanic. Pas encore adapté à son nouveau club l’ex-Lyonnais a déjoué ce soir. Totti ne trouvant pas la lumière en première mi-temps face à un bloc Intériste assez solide c’est De Rossi qui a éclairé le jeu malgré son positionnement en défense centrale aux côté de l’excellent Kjaer. Cependant Totti, repositionné plus bas, a repris le contrôle du jeu Romains par la suite, servant des attaquants Romains (Borini, Osvaldo) en manque cruel de précision et de réussite dans les derniers gestes. Mais l’envie y était c’est déjà çà.

L’Inter pas plus prolifique

L’inter n’a pas eu plus de chance que la Roma. Sneijder aura pourtant tout essayé. De plus en plus en vue à mesure que les minutes passaient, il n’a cessé d’éclairer le jeu de son équipe avec beaucoup d’intelligence mais avec un manque de réussite chronique. Pour symbôle, l’incroyable balle de match qu’il a eu à la 84ème, mais son tir a été repoussé par Kjaer. Zarate qui a signé une bonne entrée a vu le cadre se dérober à 2 reprises (63’ et 75’). Forlan, Milito et Nagatomo auraient mérité d’être récompensés de leurs nombreux efforts. Le second décroise trop sa tête (48’) et la frappe du troisième frôle la lucarne (36’). Décidément quant sa veut pas rentrer…

Intéristes et Romains pourront se satisfaire d’une chose : ils ont contribué à rendre ce match très agréable à regarder malgré ce score nul et vierge. Mais comptablement parlant une victoire aurait été plus belle pour l’une et pour l’autre des 2 équipes qui se retrouvent bloquées en bas de tableau, toujours en proies aux doutes.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Free WordPress Templates by Free WordPress Themes | Thanks to WordPress News Themes and
19af3526098cc14e1d4a90670c469483=========