Bayern Munich : la dangereuse victime

Le week-end dernier le Bayern Munich a étrillé le HSV Hambourg 6-0 avec un triplé de Robben et un presque doublé de Ribéry (un but et un c.s.c de Westermann) et un but de Müller. Le Bayern a donc montré son énorme potentiel sur cette rencontre.

Un quatuor offensif terrifiant…

Gomez-Muller-Robben-Ribéry. Voilà un quatuor offensif qui peut mettre à mal n’importe qu’elle défense en Europe. Gomez est en train de réaliser une excellente saison, lui qui en est à 18 buts marqués en 24 matchs de championnat. Il est soutenu par Müller, révélation de la saison dernière qui confirme cette saison. Müller peut évoluer sur les ailes ou en 10, toujours avec une grande intelligence de jeu et une technique impeccable. A sa droite évolue Robben, sans doute le plus en forme des 4 à l’heure actuelle. Véritable feu follet, Robben réalise un retour fracassant depuis 2 mois (8 buts en 8 matchs de championnat), à tel point qu’il cristallise l’attention des adversaires, plus que Ribéry. Car cela n’a pas échappé aux rivaux du Bayern et aux observateurs : Ribéry n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau et manque de constance dans ses matchs.

et pourtant

Et pourtant les Bavarois ont montré qu’ils n’étaient pas invincibles. Battus 1-3 à domicile par le Borussia Dortmund ce sont les limites et les carences défensives du Bayern qui ont nettement été mises en évidence dans cette rencontre. Car contre le Borussia Dortmund Robben n’a pas existé ni Ribéry et l’attaque en a pâtit. A l’autre bout du terrain les défenseurs ont été trop lents et ont manqué de rigueur. Même chose face à Hanovre, qui a fait déjouer et pris de vitesse les hommes de Van Gaal. En plus des limites montrées sur le terrain, le Bayern a montré ses limites sur le banc, avec des remplaçants décevants qui n’apportent pas un réel soutient aux titulaires.

Bien que l’effectif n’ait pas beaucoup changé par rapport à l’équipe de la saison précédente, le Bayern a perdu en force. Et face à un bon adversaire, bien en place tactiquement, les Munichois ne sont ni sereins, ni souverains.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Free WordPress Templates by Free WordPress Themes | Thanks to WordPress News Themes and
22c637dae7df25b70869da2a254b6c9czzzzzzzzzzzzz