Tottenham Manchester United, match nul

Rooney ouvre les hostilités avec une frappe puissante dès la 2ème minute, mais la première grosse occasion est à l’actif de Crouch qui manque de peu l’ouverture du score sur un centre de Hutton (9’). Les Spurs ne tardent pas à mettre le feu dans la surface de réparation de Manchester United poussé dans ses derniers retranchements. MU laisse passer l’orage et prend le contrôle du match. Toutefois Rafaël a du mal à gérer les débordements de Bale qui apportent le danger tandis que Vidic et Crouch se mesurent dans les airs. Les occasions se raréfient lors de la fin de la première période qui tourne à la faveur de Tottenham. Van der Vaart voit sa tête passer à côté après un n-ième débordement de Bale (43’).

On ne sait pas si Rafaël est inspiré par Lionel Messi mais le brésilien commence la seconde période avec un 3ème rush infructueux empreint d’un excès de gourmandise. Rooney tente une frappe puissante et bien placée mais Gomez sort le grand jeu (52’). Le jeu demeure quelque peu haché et l’ouverture du score peut venir des 2 côtés. Mais rapidemment les Mancuniens se retrouvent dominés. Ferguson fait rentrer Anderson à la place du fantômatique Nani afin de densifier l’entrejeu mais les Red Devils, désormais en 4-3-3, sont toujours dominés dans les couloirs. Vidic et Ferdinand font le boulot tandis que les attaquants Mancuniens ne se trouvent plus. L’expulsion de Rafaël (74’) complique le match pour Manchester United. VDV sort une puissante frappe enroulée qui frôle la lucarne de Van der Sar (81’) et Tottenham pousse jusqu’à la fin mais bute sur un véritable mur rouge. Les Red Devils gâchent un ultime contre dans les dernières seconde du match mais peuvent s’estimer heureux avec ce 0-0 qui leur permet de conserver la première place du classement.

Les tops : Garrett Bale a causé bien des soucis à Rafaël. Ce dernier peut être fier de son jeu offensif qui est en constante progression. Palacios et Modric ont bien animé le jeu de Tottenham. Vidic, Ferdinand et Van der Sar n’ont pas chômé derrière, tandis que Fletcher Carrick et Anderson ont bien bouché l’axe.

Les flops : Nani a été décevant tout comme Giggs. Le jeu défensif de Rafaël n’a pas fait le poids face à la puissance et la vélocité de Bale. La qualité du jeu n’a pas été à la hauteur de ce à quoi on s’attendait surtout côté Mancunien.
Pour revivre le match Tottenham Manchester >>

Both comments and pings are currently closed.

One Response to “Tottenham Manchester United, match nul”

  1. Armando dit :

    Vraiment, Manchester united a du mal en ce moment. Mis à part Nani, les joueurs me déçoivent. Rooney par exemple, mis à par son but formidable récemment, ne pèse pas vraiment sur le jeu mancunien.

Powered by WordPress | Free WordPress Templates by Free WordPress Themes | Thanks to WordPress News Themes and
283b3cf1107b98a16e23325640caa0b0iiiiiiiiii